RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Les géants de Roost-Warendin

 

Guislain,
Seigneur de Bernicourt

Ceux qui ont déjà eu assez de curiosité pour déchiffrer les inscriptions sur la pierre tombale qui se trouve derrière l'église ont pu lire ces mots:

"Sépulture de Messire Nicolas François Guislain de Ruyant, chevalier, seigneur de Bernicourt, Belleforière, Rot,marais et Warendin, du grand et petit Paucmarest en Vermeilles et autres lieux,décédé le 15 octobre 1799, âgé de 80 ans..."

Quelques textes d'archives nous le présentent comme "un homme sage, cultivé, simple avec la population... il est grand, bien bâti et aime parler de ses terres".
"Bel homme et non dénué de prestige et de séduction, il était généreux et solidaire de toutes les causes difficiles... il était fort apprécié des villageois... "
Bien que peu de renseignements ont été retrouvés à ce jour concernant les activités de Nicolas-François Guislain Ruyant, sinon qu'il était écuyer (titre de noblesse) et qu'il était le fils de Nicolas Guislain Ruyant, chevalier, seigneur de Cambronne, conseiller au parlement des Flandres, et d'Anne-Catherine Thérèse Delecourt.
Son acte de décès (à la date du 23 vendémiaire an huit de la république, c'est-à-dire le 15 octobre 1799) a été retrouvé dans un registre d'état civil. Il précise qu'il était l'époux de la citoyenne Aglaë Isabelle Sophie Ruyant de Cambronne qu'il épousa en secondes noces le 30 Brumaire an III
(20 novembre 1794).

Noble Dame, Marie-Thérèse Procope de Bassecour


Nicolas François Guislain épouse, à 34 ans, Marie-Thérèse Procope de Bassecour, 26 ans, le 29 janvier 1753 en l'église Notre Dame de Douai.
Issue d'une famille anoblie en 1581 par Philippe II d'Espagne, elle est la fille de Marie François Procope de Bassecour, chevalier, Seigneur d'Auchy. Ses deux frères sont, l'un, Marquis, officier au régiment de Boufflers, l'autre, lieutenant général des armées du roi d'Espagne, commandeur de l'ordre d'Alcantara et de Charles III.
Sa soeur est dame d'honneur de la reine douairière d'Espagne et elle est l'épouse de Don Juan Gonzalès, lieutenant général des armées royales d'Espagne, chevalier de l'ordre de Saint-Jacques.
Thérèse Procope, devenue Dame de Bernicourt, meurt le 9 avril 1774.
De son union avec Guislain ne naquit aucun enfant.

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL